media_advisory

83 millions USD alloués pour accélérer le dividende démographique à travers l’autonomisation des femmes et filles du Sahel

27 April 2016
Bringing hope to women and girls in the Sahel
Bringing hope to women and girls in the Sahel

Les ministres des six pays membre de l’initiative Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend (SWEDD) en sessions d’approbation de 19 programmes pays pour le développement du capital humain

 

Dakar, le 27 avril 2016- La réunion du Comité régional de pilotage (CRP) qui se tiendra les 28 et 29 à Dakar donnera l’occasion aux ministres des pays participants à l’initiative d’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD), d’approuver l’attribution de plus de 83 millions de dollars pour 19 programmes liés à l’autonomisation des jeunes filles et des femmes, et à l’éducation de la jeune fille. 

Cette rencontre intervient dans le cadre de l’initiative SWEDD qui regroupe les Gouvernements du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad. Il s’agit d’un partenariat régional entre les pays, la Banque mondiale, l’UNFPA, l’OOAS et la Fondation Bill et Melinda Gates. Une initiative qui a pour principal objectif de renforcer le niveau d'autonomisation des femmes et des adolescentes et leur permettre un meilleur accès aux services de santé reproductive, infantile et maternelle de qualité. 

Suite à l’Appel aux propositions lancé par le CRP en novembre 2015, un Mécanisme régional et indépendant d’évaluation a été créé pour répondre aux besoins de financement des programmes pays. Après quatre mois de préparation et un examen minutieux des propositions, 19 programmes ont été enregistrés. Les résultats du processus seront connus à l’issue de la réunion du Comité régional de pilotage le 29 avril. Un communiqué sera publié.

Les commissions spécialisées du CRP ont retenu les projets se rapportant:

(a) au renforcement de la prestation globale de services en matière de santé reproductive et l'amélioration des connaissances de bases; (b) à l'amélioration du niveau d'autonomie économique des femmes et des filles non scolarisées; (c) à l'amélioration du niveau d'accès des filles à l'enseignement secondaire; (d) aux transports et hébergements des filles scolarisées; (e) aux transferts en nature (nourriture) pour les filles et leurs familles; (f) à la formation/sensibilisation sur les questions de genre pour les enseignants et  (g) aux transferts de fonds ou de bourses. 

Le CRP, composé des ministres chargés des questions de Population ou du Plan, de la Santé et des Finances[1], assure la coordination et la supervision régionale de l’ensemble du projet dont le Secrétariat technique régional est basé au Bureau régional de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (BRAOC) de l’UNFPA.

Signalons que ce Comité régional de pilotage enregistrera la participation[2] du Directeur régional de l’UNFPA BRAOC, du Chef du Projet à la Banque mondiale, d’un Représentant de la Fondation Bill et Melinda Gates ainsi que des partenaires du projet à savoir le Partenariat de Ouagadougou, l’USAID, l’ONUSIDA, l’ONU Femmes, l’UNESCO et l’UNICEF.

Pour plus d’informations, merci de contacter:

Nelson Muffuh, Conseiller en Communication, Plaidoyer et Media muffuh@unfpa.org

Justin KOFFI, Coordonnateur Technique du SWEDD jukoffi@unfpa.org


[1] Un ministre par pays

[2] Pendant le dîner de bienvenue et aussi la cérémonie d’ouverture