Communiqué de presse

L'Actrice nigérianne, Stephanie Linus, désignée Ambassadrice de bonne volonté de l'UNFPA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre

8 March 2017
L'Actrice nigériane, Stephanie Linus, désignée Ambassadrice de bonne volonté de l'UNFPA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre

DAKAR / LAGOS, 8 mars 2017 – l’UNFPA, Le Fonds des Nations Unies pour la population, a désignée aujourd'hui l'actrice et militante nigériane Stephanie Linus comme ambassadrice régionale de bonne volonté  de l’UNFPA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre.

Membre de l'Ordre de la République fédérale (MFR) du Nigéria, une récompense nationale décernée à des citoyens exceptionnels par le Président du Nigeria. Mme Linus est une actrice et militante plusieurs fois primée, passionnée par les droits des femmes et la santé. Elle est le producteur exécutif du film «DRY», qui raconte l’histoire vraie d'une jeune fille de 10 ans mariée enfant et qui est décédée en raison de complications liées à sa grossesse, en particulier la fistule. A travers sa fondation, «Extended Hands», Mme Linus abat un travail considérable dans le domaine de la fistule, ce qui lui a valu le Prix  Miriam Makeba pour l'excellence en 2007, et le Prix Beyond the Tears Humanitarian.

«Mon aspiration est que l'accès aux soins de santé de la reproduction  pour les femmes et les filles, et la planification familiale en particulier, ne soit pas considéré comme une sorte de privilège attendu, mais comme un droit humain pour lequel l’on doit se battre», a déclaré Mme Linus.

«Lutter non pas seulement pour l'égalité, mais parce que nous sommes fatigués que des femmes continuent de mourir en accouchement, fatiguées que des adolescentes abandonnent l'école trop tôt parce qu'elles sont enceintes, fatiguées que des femmes n’aient pas le choix de décider quand, et combien d'enfants elles souhaitent avoir. Je suis affligée par tout cela. C'est pourquoi je me sens honoré d’être aux côtés de l’UNFPA et d'utiliser mon réseau pour faire connaître ces problématiques. »

 

L'Afrique a le taux le plus élevé de mortalité maternelle dans le monde. Par exemple, bien que l'Afrique de l'Ouest et du Centre représente 6% de la population mondiale, elle contribue à 40% des décès maternels dans le monde.

«Pour l’UNFPA, l'amélioration de la santé et du statut des femmes et des filles reste une priorité et nous continuerons à accélérer les efforts en mettant en place des partenariats stratégiques pour accroître les interventions réussies qui mettent les jeunes au premier plan»,a déclaré Mabingue Ngom, Directeur Régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. «Notre objectif ultime est de créer un monde où chaque grossesse soit désirée, chaque accouchement sans danger et le potentiel de chaque jeune soit accompli».

En tant qu'ambassadrice régionale de bonne volonté, Mme Linus aidera à promouvoir et à sensibiliser à ces problématiques tout en encourageant les politiques et les lois qui protègent les droits et la dignité de la jeune fille aussi bien que les investissementsnécessaires pour que les jeunes puissent réaliser leur potentiel et pour que l'Afrique bénéficie du dividende démographique.

***

À propos de l'UNFPA

L'UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la Population, réalise un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger, et le potentiel de chaque jeune est accompli. L'UNFPA accroît les possibilités pour les femmes et les jeunes de mener une vie saine et productive.

Pour plus d'informations sur l’UNFPA et son travail, visitez le site: www.unfpa.org
Suivez-nous sur Twitter: @UNFPA_WCARO et Facebook: facebook.com/UNFPAWCARO

 

Nigéria:

Ololade Johnson, Tel: +234 7051 111 200; odaniel@unfpa.org

Bureau régional, Dakar:

Begay Downes-Thomas, +221 33 859 82 82; downes-thomas@unfpa.org

New York:

Omar Gharzeddine, Tel: +1 212 297 5028; gharzeddine@unfpa.org