Communiqué de presse

Les résultats des données collectées des recensements vont servir pour une meilleure planification du développement et de la prise de décisions.

27 juillet 2018

Les résultats des données collectées des recensements vont servir pour une meilleure planification du développement et de la prise de décisions.

 

Dakar, Sénégal - 27 juillet 2018 : Les données collectées de la série 2020 des recensements généraux de la population et de l’habitat doivent être analysées, disponibles, largement disséminées et utilisées à temps pour éclairer la planification du développement et la prise de décisions aux niveaux national et local, notamment sur les investissements nécessaires à faire dans la jeunesse et les femmes afin de tirer pleinement profit du dividende démographique. La série 2020 des recensements permettra aussi de positionner l’appui technique de l’UNFPA pour aider les pays à disposer de données de qualité conformément aux normes et standards internationaux.

C’est pour permettre aux pays de la région d’atteindre cet objectif que le Bureau Régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a tenu 5 jours d’intenses travaux sur le processus de recensement général de la population et de l’habitat et ses liens avec les objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030 et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. « Aujourd’hui, la disponibilité des données désagrégées, fiables et à jour sont indispensables pour la mise en œuvre et le suivi des ODD pour ainsi renseigner toute réponse liée au principe de « ne laisser personne pour compte » afin d’atteindre le développement pour l’Afrique que nous voulons », a déclaré  Mr. Mabingué Ngom, le Directeur régional de l’UNFPA, lors de la cérémonie de clôture de l’atelier régional de renforcement des capacités  qui s’est déroulée du 23 au 27 juillet 2018 à Dakar, Sénégal.

Le recensement général de la population et de l’habitat fournira les données jusqu’au niveau de désagrégation géographique le plus fin. La production, la disponibilité et l’utilisation de telles données de qualité vont également permettre de faciliter la coopération sud-sud et d’assurer le suivi de l’opérationnalisation de la feuille de route de l’UA sur le dividende démographique ainsi que des plans et programmes de développement, à tous les niveaux, en ligne avec l’agenda 2030 sur le développement durable et l’Agenda 2063 de l’UA.

Le Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a organisé cet atelier de renforcement des capacités et d’échange d’expériences pour 60 participants de 16 pays de la région, plus l’Ethiopie et la République Démocratique du Congo.

Le public cible comprenait les pays qui termineront leur recensement de la série 2020 pendant la période 2018-2021, notamment : Burkina Faso, Cameroun, Cabo Verde, Congo Brazzaville, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Nigeria, République Centrafricaine, São Tomé et Principe, Sierra Leone, Tchad et Togo. La participation du Sénégal a été salué non seulement en tant que pays hôte de l’atelier mais surtout pour le partage de son expérience dans la conduite de recensement digital. Les 60 participants à l'atelier étaient des fonctionnaires de l’Etat (gouvernement national) en charge des questions de recensement et / ou faisant office de point focal des ODD ainsi que des agents de l’UNFPA de chaque pays invité (responsable Planification & Développement et / ou conseiller technique principal du recensement).

Les experts nationaux ont partagé l’expérience de leurs pays respectifs en matière de recensement ainsi que les recommandations pour l’intégration des nouvelles technologies dans les processus de recensement.