Actualités

Opérationnaliser la capture du Dividende Démographique en Afrique par le biais du projet pilote Fass-Commune Emergente

8 March 2018

Dakar, Sénégal – 26 février 2018: Le rapport d’étape 2017 sur le Dividende Démographique du Bureau Régional du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en Afrique de l’Ouest et du Centre, lancé en collaboration avec le Groupe des ambassadeurs africains à Dakar, démontre que la région est celle qui est la plus laissée en rade.

En effet le Directeur régional de l’UNFPA, Monsieur Mabingué NGOM a exposé une multitude de données qui classent la zone concernée dans le rouge (cf. tableau). La région d’Afrique de l’Ouest et du Centre connaît aujourd’hui un Taux de croissance de la population de 2.75% cumulé aux Temps de doublement de la population (années) 25,2 par année du fait de la forte fertilité dans la région (Taux de fécondité de 5.5).

                                                  

L’ensemble de ces données alarmantes illustrent une forte croissance démographique qui absorbe les performances économiques rendant la demande sociale très forte. L’absence d’une réponse satisfaisante aux exigences d’un tel phénomène d’accroissement de la population constitue la source des problématiques de troubles des secteurs de la santé et de l’éducation mais également dans l’impossibilité du marché de l’emploi d’absorber la forte demande,  les jeunes sont tentés par l’émigration clandestine, et le terrorisme notamment dans le sahel.

Le Directeur Régional de l’UNFPA a indiqué qu’il fallait une solution globale à ces problématiques à savoir la capture du Dividende démographique.

En effet, en 2017 l’UNFPA a réussi à faire du dividende démographique une priorité de l'Union africaine qui l’a intégré dans son agenda sous le thème : «Tirer pleinement profit du Dividende Démographique en Investissant dans la Jeunesse». La détermination de ce thème comme feuille de route a permis de dérouler une série d’initiatives sur le continent, de la mobilisation des acteurs confessionnels, en passant par les premières dames et les journalistes, jusqu’aux activités menées par les différents bureaux pays.

En se lançant sur les perspectives, Monsieur Mabingué NGOM a indiqué qu’il fallait chercher à mettre en œuvre la capture du Dividende Démographique et à l’opérationnaliser. Il a indiqué que « suites à ses nombreux investissements pour le dividende démographique,  le Bureau Régional de l’UNFPA à Dakar a entrepris d’expérimenter son opérationnalisation en milieu urbain populaire notamment à Fass, à Dakar, au Sénégal. »

La commune de FASS/Colobane/Gueule Tapée à Dakar a donc été choisie comme site pilote, car par ses indicateurs sociodémographiques et économiques, elle représente le Sénégal et l’Afrique en miniature.

Monsieur Mabingué NGOM a indiqué que cette initiative qui sera documentée allait être répliquée dans les autres milieux urbains populaires du Sénégal et autres pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. L’objectif principal de ce projet pilote est d’investir dans la jeunesse pour développer inclusivement la communauté en accélérant la transition démographique, en agissant sur les piliers du développement durable que sont le capital humain, le tissu socio-économique et environnemental.

Le Directeur Régional et le Doyen du groupe des ambassadeurs Africains ont invité les bailleurs de fonds présents à travers les représentations diplomatiques, mais également les différentes agences des nations unies en fonction de leurs missions à un Programme de travail conjoint pour un support mutuel des interventions à Fass

Il a indiqué que FassEmergent devrait constituer une réponse globale grâce à des partenariats multi-agences et multisectoriels.

 

Global

 Afrique sub-saharienne

 Région de l'Afrique de l'Ouest et du Centre

Taux de croissance de la population (%) 

1,18

 2.7

 2.75

Temps de doublement de la population (années)

58

25,3 Years

25,2 Years

Taux de fécondité

2,5

 4.9

 5.5

 Fertilité adolescente (naissances pour 1000 adolescents)

51

 103

 128

Taux de prévalence, femmes âgées de 15 à 49 ans, méthode moderne (%)

63

 22

 13

Besoin non satisfait de contraception (% des femmes mariées de 15 à 49 ans),

12

23.2

 24

 Naissances assistées par un personnel de santé qualifié (%)

71

 50

 48

 Ratio de mortalité maternelle

(décès pour 100 000 naissances)

216

 573

 679

Indice de parité en genre dans l’enseignement secondaire   (nombre de filles pour 100 garçons)

96

 88

 75

Traitement antirétroviral VIH (%)

46

43

28

 

Contact:

Habibou DIA, | Media Specialist | Cell: +221 78 620 45 13 | Tel : dia@unfpa.org