Publications

Recherche Publications

Dernières parutions

Bulletin de l'atelier de lancement du Paquet de services essentiels pour  les femmes et les filles victimes de violences 

Résumé complet

Download

Accélérer la transition afin de créer les conditions de la capture du dividende démographique et la réduction des inégalités de genre dans la région du Sahel, tels sont les objectifs généraux visés par le projet régional pour l’autonomisation des femmes et le dividende démographique au Sahel (Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend, le projet SWEDD).
 
Pour atteindre ces objectifs, une des stratégies retenues est la Communication pour le changement social et de comportement (CCSC) afin d’accroître la demande de services de santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile
et nutritionnelle (SRMNIN) à travers la transformation des normes, attitudes et pratiques sociales qui font obstacle à l’utilisation de ces services.
 
C’est dans ce cadre qu’une stratégie régionale de Communication pour le Changement Social et Comportemental a été développée sur la base des interventions des projets sectoriels visant l’autonomisation des femmes et des filles, ainsi que les stratégies nationales des six pays du SWEDD (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad). Son élaboration a bénéficié de la participation de tous les acteurs du SWEDD, ce qui en fait un document consensuel qui reflète les préoccupations majeures des six pays.
Résumé complet

Download

À l’heure actuelle, selon Wealth-X, la richesse cumulée des 2 473 milliardaires du monde s’élève à plus de 7,7 billions de dollars, ce qui équivaut, aussi incroyable que cela puisse paraître, au produit intérieur brut cumulé de
80 % des pays du monde en 2015. Ainsi, tandis que la fortune de quelques privilégiés se compte en milliards, des centaines de millions de familles parviennent à peine à joindre les deux bouts avec moins de 1,25 dollar par jour.
 
C’est une voie que nous poursuivons à nos risques et périls. Non seulement l’immense écart constaté entre les plus riches et les plus pauvres est injuste, mais il représente également un danger pour les économies, les communautés et les pays. En 2015, les États du monde entier, prenant conscience de ce risque, ont reconnu que la voie à suivre vers le développement durable au cours des 15 prochaines années devait reposer sur l’égalité, l’inclusion et l’exercice universel des droits.
Résumé complet

Download

L’UNFPA reconnaît l’importance capitale d’investir auprès des adolescents et des jeunes pour tirer parti du dividende démographique en Afrique de l’Ouest et du Centre. L’Agenda pour le développement durable de 2030 souligne l’importance de réaliser le dividende démographique. La Position commune africaine sur l’Agenda de développement post 2015 et l’Agenda de l’union africaine 2063 sur « l’Afrique que nous voulons » reconnaissent également cette nécessité. « Investir dans la jeunesse comme dividende démographique » est également le thème de l’Union africaine pour 2017 et il s’agira aussi du sujet principal des délibérations des Sommets des Chefs d’État et du gouvernement.

Cependant, nous ne parviendrons pas à atteindre le dividende démographique si nous ne prenons pas les actions nécessaires dès maintenant pour donner la priorité aux jeunes et investir dans leur santé, leur éducation, leur emploi et leur autonomisation. Pour ce faire, nous devrons complètement changer notre façon de travailler, et plus important encore, notre façon de coopérer avec les jeunes et de les habiliter.

Il n’est possible d’opérer ce changement que s’il existe un contexte juridique et politique d’habilitation qui autonomise les jeunes (surtout les jeunes filles) et leur permet d’être protégés du mariage des enfants, d’accéder aux services de santé, d’être instruits et d’avoir un travail décent.

Résumé complet

Download

Le Dividende démographique est une question importante et urgente pour l’avenir de l’Afrique.
C’est pourquoi il représente un élément central de l’Union africaine, qui a élaboré une Feuille de route intitulée Tirer pleinement profit du dividende démographique : l’Afrique que nous voulons. En outre, la marche vers la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD) est étroitement liée au dividende démographique. Le rôle de la dynamique des populations dans le développement socio-économique est évident et la libération de l’ensemble du potentiel de la jeunesse africaine afin de stimuler ce développement est essentielle aux avantages transformationnels qui procèdent du dividende démographique.
Résumé complet

Download

Cette méthodologie avait trois caractéristiques :
1. Le symposium était conçu comme instance délibérative et non décisionnelle. Ses ini-tiateurs l’avaient organisé de façon à ce qu’il soit une plateforme de dialogue entre plusieurs acteurs et parties concernes par les trois
thématiques majeures en di-scussion, à savoir :
• Autonomisation des femmes et facteurs de mortalité maternelle et infantile, espacement des naissances et transition démographique;
• Education, autonomisation, emploi et radicalisation des jeunes;
• Rôle des leaders musulmans pour la mise en oeuvre de la feuille de route de l’Union africaine (UA) sur « Tirer pleinement profit du dividende démogra-phique en investissant dans les jeunes ».
Résumé complet

Download

Ce compte-rendu présente la session spéciale qui s'est deroulée durant le Sommet de la Planification familiale à Londres en juillet 2017.

Résumé complet

Download

SYMPOSIUM REGIONAL: Islam, Dividende Démographique et Bien-être familial, du 25 au 27 juillet 2017,  N’Djamena- TCHAD

Résumé complet

Download

Education complète à la santé reproductive : une approche basée sur les droits et axée sur l’égalité genre L’éducation complète à la santé reproductive est perçue en général comme l’accès à une éducation sur la santé de la reproduction. Mais l’UNFPA s’inspirant du programme d’action de la CIPD 2014 (Conférence internationale sur la Population et le Développement) du Caire, définit l’éducation à la santé reproductive comme une approche basée sur les droits et axée sur l’égalité genre en milieu scolaire ou extrascolaire. Elle permet surtout aux jeunes d’avoir une vision positive de la sexualité, d’acquérir une information plus précise sur ce sujet et de développer des compétences pour la vie courante, entre autres. Selon Hind Jalal du Bureau régional de l’UNFPA à Dakar qui a présenté la communication, l’éducation complète à la santé reproductive est un concept à manipuler avec grande prudence, «car nous sommes là dans un domaine très sensible, surtout au Sahel ». Ainsi, selon les contextes, dirat-elle, les Sahéliens préfèrent en général éviter l’utilisation de «sexualité » et lui préfèrent d’autres termes comme «compétences pour la vie courante » ou «éducation VIH/Sida ». Elle a souligné qu’il faut respecter les sensibilités locales et se contenter du consensus dégagé autour du contenu, comme la reconnaissance des droits de l’homme en général et l’encouragement de la participation des jeunes, mais aussi l’égalité genre, la prise de conscience des vulnérabilités et exclusion, l’appropriation locale et la pertinence culturelle, l’approche positive axée sur le cycle de vie de la sexualité. 

Résumé complet

Download

Genre, droits humains et éducation en santé reproductive : la volonté politique des Etats du Sahel et l’engagement fort des partenaires Renforcer les capacités des acteurs en droits humains, genre et éducation à la santé de la reproduction, est au cœur de l’atelier régional organisé par le Projet SWEDD et l’UNFPA en collaboration avec le Ministère mauritanien des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille (MASEF).

Cet atelier, qui s’est ouvert mardi 25 juillet 2017 à Nouakchott pour quatre jours, a regroupé des délégations venues de 6 pays, en présence de la Représentante résidente de l’UNFPA et d’un représentant de la Banque Mondiale en Mauritanie. 

Résumé complet

Download

Pages