VIH et sida

Des millions de personnes sont vulnérables à l’infection à VIH, et le sida reste la principale cause de décès chez les femmes en âge de procréer et les jeunes adolescents. La stigmatisation et la discrimination continuent de faire obstacle à l’exercice des droits de la personne, notamment l’accès aux informations et aux services essentiels de prévention et de traitement du VIH. Les adolescentes et les jeunes femmes un quart des nouvelles des nouvelles infections au VIH en Afrique sub-saharienne.

Seuls des investissements à long terme nous permettront de mettre fin à l’épidémie de sida. La santé et les droits en matière de sexualité et de procréation, qui font partie des droits fondamentaux, sont indispensables pour atteindre cet objectif. Par ailleurs, les jeunes et les populations clés, plus exposés à l’infection, nécessitent un appui ciblé.

L’UNFPA encourage l’intégration de la lutte contre le VIH dans les services de santé sexuelle et reproductive, dans le cadre d’une stratégie globale en faveur d’un accès universel aux services de prévention, de soins et de traitement du VIH, notamment aux préservatifs. Nous encourageons l’autonomisation des populations clés, des femmes et des filles, ainsi que des jeunes, afin qu’ils puissent mener une vie saine et épanouissante et bénéficier des services dont ils ont besoin, sans stigmatisation, discrimination ni aucune forme de violence sexiste

Des millions de personnes sont vulnérables à l’infection à VIH, et le sida reste la principale cause de décès chez les femmes en âge de procréer et les jeunes adolescents. La stigmatisation et la discrimination continuent de faire obstacle à l’exercice des droits de la personne, notamment l’accès aux informations et aux services essentiels de prévention et de traitement du VIH. Les adolescentes et les jeunes femmes un quart des nouvelles des nouvelles infections au VIH en Afrique sub-saharienne.

Seuls des investissements à long terme nous permettront de mettre fin à l’épidémie de sida. La santé et les droits en matière de sexualité et de procréation, qui font partie des droits fondamentaux, sont indispensables pour atteindre cet objectif. Par ailleurs, les jeunes et les populations clés, plus exposés à l’infection, nécessitent un appui ciblé.

L’UNFPA encourage l’intégration de la lutte contre le VIH dans les services de santé sexuelle et reproductive, dans le cadre d’une stratégie globale en faveur d’un accès universel aux services de prévention, de soins et de traitement du VIH, notamment aux préservatifs. Nous encourageons l’autonomisation des populations clés, des femmes et des filles, ainsi que des jeunes, afin qu’ils puissent mener une vie saine et épanouissante et bénéficier des services dont ils ont besoin, sans stigmatisation, discrimination ni aucune forme de violence sexiste