Vous êtes ici

Le suivi-évaluation devrait être mieux intégré dans les programmes des bureaux pays

Deux ateliers sur le suivi-évaluation des programmes pays ont été organisés à Dakar (Sénégal) du 8 au 17 juillet 2019. Organisés à la suite pour des participants francophones puis ceux anglophones, les ateliers ont réuni les personnels de suivi-évaluation de 21 pays de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Lors de la clôture de l'atelier, Osaretin Adonri, représentant adjoint de l’UNFPA au Nigéria, a exprimé sa satisfaction au nom des participants anglophones, pour cet atelier qui a offert l’opportunité de discuter et d'échanger sur des questions cruciales concernant le suivi-évaluation des programmes. "L'atelier nous a permis de discuter ouvertement de toutes les difficultés liées à la pratique du suivi-évaluation dans les pays." Osaretin a ajouté qu'il était nécessaire d'intégrer la communication pour mieux expliquer et sensibiliser le personnel sur le suivi-évaluation ainsi que son impact sur les projets et programmes de l'Organisation.

Le premier atelier destiné aux participants francophones, a eu lieu du 8 au 10 juillet, tandis que le second dédié aux participants anglophones s'est déroulé du 15 au 17 juillet 2019. Les deux ateliers visaient notamment à familiariser le personnel avec le suivi-évaluation des bureaux pays, ainsi qu’avec les méthodologies d’évaluation et la politique de l’UNFPA.

Le conseiller technique régional chargé du suivi-évaluation du bureau régional de l’UNFPA pour l'Afrique de l’Ouest et du Centre, Simon-Pierre Tegang, organisateur de cette formation conjointe, s'est félicité des résultats de la formation. Il a souligné la nécessité d'intégrer pleinement le suivi-évaluation dans les programmes, tout en assurant systématiquement une formation et un renforcement des capacités, notamment en s'appuyant sur les compétences de divers pays de la région.

Les participants aux deux ateliers étaient des agents de suivi-évaluation et des responsables de programme de 21 pays (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap Vert, Côte d'Ivoire, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie et Niger, Nigeria, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, République centrafricaine, Sierra Leone, Tchad, Togo).