Publications

Dernières parutions

ICPD UNFPA WCARO PHOTO BOOK

This book of photo essays highlights some of the work that UNFPA’s West and Central Africa regional office has been engaged since it was set up in 2013 in Dakar, Senegal.
It is also in celebration of two milestones of immense importance globally as well as in Africa the 50th anniversary of the setting up of the United Nations Population Fund (UNFPA) and the 25th anniversary of the International Conference on Population and Development (ICPD).

Foreword by
Mabingué Ngom,
Director of UNFPA West and
Central Africa Regional Office (WCARO)

Résumé complet

“Promouvoir un développement durable sur l’ensemble de la planète est la seule solution viable pour sortir de la crise. Pour ce faire, il importe de dépasser les clivages NordSud et autres dichotomies caractéristiques des premières décennies du développement, en mettant en exergue une commune humanité qu’il faut préserver et renforcer tant au Nord qu’au Sud, car elle est menacée partout.”

S.E. M.Mahamadou Issoufou, Président de la République du Niger

Résumé complet

Le travail de l'UNFPA pour l’AOC au cours de ces dernières années a attiré davantage de fonds, ce qui a permis à l'organisation d'avoir un plus grand impact sur les femmes, les adolescents et les jeunes dans la région et en même temps d'exiger une " nouvelle façon de travailler " pour être plus efficace et efficiente.
Cette augmentation du financement a créé une demande et des attentes accrues pour que la région renforce sa capacité d'absorber de nouvelles subventions et de mettre en oeuvre des programmes et initiatives nouveaux et novateurs, tout en accélérant l'obtention des résultats des programmes existants. Cet objectif ne peut être atteint sans des mécanismes novateurs permettant d'anticiper, de prévenir et de traiter rapidement les goulots d'étranglement et les risques qui entravent l'exécution des programmes.
Outre le renforcement de sa culture de gestion axée sur les résultats, le Bureau régional pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre a également réfléchi à de nouvelles méthodes de travail davantage axées sur l'intégration des programmes, une meilleure coordination des arrangements financiers et de l'allocation des ressources, et un appui
3
plus rapide et plus efficace aux bureaux de pays. Cet objectif ne peut être atteint sans une gestion des risques et une anticipation des défis qui pourraient affecter les opérations et la mise en oeuvre du programme.
C'est dans ce contexte que le Bureau régional de l’UNFPA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre est en train de mettre en place le Delivery Unit dont le seul objectif est d'aider les responsables à obtenir les résultats prévus dans le Plan stratégique 2018-2021 et donc d'appuyer les trois résultats transformateurs suivants : 1) mettre fin aux décès maternels évitables ; 2) mettre fin aux besoins non satisfaits en matière de planification familiale ; et 3) mettre fin à la violence basée sur le genre et aux pratiques néfastes.

Résumé complet

La science du “Delivery” est populaire depuis la création de l’Unité de transmission « Delivery Unit » du Premier ministre britannique Tony Blair en 2001. Les unités « Delivery » sont généralement des centres d’institutions gouvernementales qui suivent les progrès accomplis et renforcent la capacité des ministères, départements et agences afin de mettre en oeuvre les priorités politiques. L’exécution du Business Plan de 2011 de UNFPA a été inspirée par le Premier ministre britannique. Pour l'UNFPA WCARO, il s'agit davantage d'une approche de management pouvant être adaptée par les bureaux pays.

Résumé complet
Documentation du processus et résultats de la mise en oeuvre de réseaux SONU dans 4 pays : Togo, Bénin, Sénégal et Guinée

L’Afrique subsaharienne enregistre le taux de mortalité maternelle et néonatale le plus élevé au monde, selon les dernières estimations du UN Maternal Mortality Estimation Inter-Agency Group (MMEIG) avec 546 (511–652) décès maternels pour 100 000 naissances vivantes.

Dans son plan stratégique 2018-2021, l’UNFPA s’est fixé comme objectif de ‘’réaliser l’accès universel à la Santé Sexuelle et Reproductive, aux droits en matière de reproduction et de réduire la mortalité maternelle en vue d’accélérer les progrès dans la mise en œuvre du programme de la CIPD’’. Dans ce cadre, un des mandats de l’Organisation est d’appuyer ‘’l’amélioration de la disponibilité de données ventilées et une meilleure utilisation de ces données au service du développement durable’’.

Le Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre pour sa part, s’est fixé comme une de ses priorités, à travers son plan d’action Régional 2018-2021, d’appuyer l’élaboration et la dissémination de données, ainsi que la facilitation de la conception de politiques et stratégies pour la réduction de la Mortalité Maternelle.

C’est pourquoi, devant le rôle clé occupé par Soins Obstétricaux et Néonataux d’Urgence dans la lutte contre la mortalité Maternelle et Néonatale, après avoir outillé les pays de la Région, depuis 2015, pour la mise en oeuvre des Évaluations Rapides des SONU (ER SONU), le Bureau Régional a appuyé le plaidoyer pour ce processus de priorisation et de planification de réseaux de maternités SONU basée sur les données.

Ainsi, le Togo, puis le Bénin, le Sénégal et la Guinée ont utilisé les résultats des enquêtes SONU, ainsi que la cartographie pour sélectionner des maternités qui assurent une couverture de la population la plus optimale pour améliorer l’accès à ces services.

Le Bureau Régional se félicite de voir que ces 4 pays pionniers ont réussi, à prioriser des structures sanitaires pour lesquelles des efforts pourront être focalisés, afin d’assurer des services de qualité aux mères et aux nouveaux nés. Cette planification, réalisée de manière participative dans les différents pays, en collaboration avec le Siège, avec une coopération Sud Sud et un partenariat avec des Institutions clés telles que l’Université de Genève, permet ainsi d’influer sur la planification des ressources nationales, pour accélérer la réduction de la mortalité maternelle, qui reste un défi pour la quasi-totalité des pays de notre région.

Cette documentation du processus, des étapes, des défis et des résultats de la mise en œuvre de ces réseaux de maternités SONU devrait permettre de tirer des leçons apprises pour un meilleur passage à l’échelle par les autres pays de la région, afin de pouvoir être au rendez-vous pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, dans le domaine de la santé maternelle et néonatale.

Résumé complet
25 ans après Le Caire, Cap sur les ODD !!!

25 ans après Le Caire, Cap sur les ODD !!!

Le temps d’une génération s’est écoulé depuis la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) du Caire, en 1994.

Résumé complet

Conscients des enjeux et défis des agendas de développe­ment durables 2030 et 2063 de l’Union Africaine, les chefs d’États et de gouvernement africains se sont engagés en 2016 à travers une feuille de route à intensifier les inves­tissements en faveur de la jeunesse en tant que principal levier pour l’exploitation du dividende démo­graphique.

Suites à ses nombreux investisse­ments pour le dividende démo­graphique, le Bureau Régional de l’UNFPA à Dakar a entrepris d’expéri­menter son opérationnalisation en mi­lieu urbain populaire notamment à Fass, à Dakar, au Sénégal.

En effet, la commune de Fass­ Colobane-gueule tapée à Dakar, par ses indicateurs sociodémographiques et économiques, représente le Sénégal et l’Afrique en minia­ture.

Résumé complet

L’initiative régionale Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel - Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend (SWEDD) est née de la convergence de vues entre les six chefs d’Etat des pays (Burkina Faso, Côte
d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) engagés à réduire la vulnérabilité des populations de leur pays, et la croissance démographique pour favoriser la capture du dividende démographique. Elle bénéficie du soutien, aussi bien de la Banque mondiale désireuse d’accompagner les six pays dans leur option d’accélérer la croissance économique et sociale par la maitrise de la population, que du Fonds des Nations pour la population (UNFPA) et de l’Organisation Ouest-Africaine de la santé
(OOAS), soucieux d’apporter leur expertise pour la réussite dudit projet.

Résumé complet

Il y a cinquante ans, il était difficile pour les femmes de se procurer un moyen de contraception, et le risque de mourir en couches était relativement élevé. De nombreuses femmes se trouvaient dans l’impossibilité de choisir leur conjoint, le moment de leur mariage, si elles voulaient des enfants, et à quel moment.

 

Le point d’orgue du mouvement mondial visant à permettre aux femmes de faire de vrais choix de vie a été la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), en 1994, au cours de laquelle les liens entre l’autonomisation des femmes, la santé et les droits en matière de sexualité et de procréation et le développement durable ont été unanimement reconnus.

 

Depuis, les femmes sont de mieux en mieux en mesure d’exercer leurs droits en matière de reproduction. Les activistes, les militants, les spécialistes de la santé publique et bon nombre d’autres acteurs ont plaidé sans relâche en faveur des mutations que nous constatons aujourd’hui autour de nous.

 

De nombreux progrès ont été accomplis depuis 1969, année de la création de l’UNFPA, mais il reste encore beaucoup à faire avant que toutes les femmes et les filles soient en mesure d’exercer leurs droits.

Résumé complet

We have completed the first year of our new four-year regional action plan, with activities and initiatives implemented in line with the:

Global UNFPA Strategic Plan 2018-2021 aiming to contribute to the achievement of the 2030 Agenda for Sustainable Development, the African Union (AU) Agenda 2063, and its roadmap on the Demographic Dividend.

Résumé complet

Pages