Actualités

Sao Tome & Principe : Le gouvernement a renouvelé son engagement de poursuivre la mise en œuvre du Programme d'action du Caire

11 septembre 2019
Sao Tome & Principe : Le gouvernement a renouvelé son engagement de poursuivre la mise en œuvre du Programme d'action du Caire

Le Premier ministre a assuré que l'exécutif qu'il dirigeait renforcerait «les lois, les politiques et les programmes; ainsi que la disponibilité de fonds pour poursuivre la mise en œuvre du Programme d'action de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), tout en progressant avec «la détermination» de réaliser les objectifs de développement durable d'ici 2030.

Jorge Bom Jesus s'est engagé dans l’ouverture de la Conférence nationale sur la population et le développement (CNPD), organisée dans le cadre de la

célébration du 25e anniversaire de la CIPD, sous le slogan «Accélérer la promesse du Caire».

«Je vous assure de la poursuite de la mise en œuvre des déclarations précédemment adoptées lors des conférences de la CIPD, ainsi que de toutes les autres dans lesquelles l'État de Sao Tomé et Principe a été impliqué, fait partie du choix politique de ce gouvernement. Ces engagements ont été pris consciemment et de manière responsable, avec la ferme conviction qu'ils constituent le fil conducteur pour la construction d'une société de paix, juste et durable », a-t-il déclaré.

Les participants à la CNPD, qui s’est tenue au Palais du Congrès le 13 août, ont identifié, à leur tour, les défis pour concrétiser cet engagement, notamment: «l’appropriation par les décideurs et les gestionnaires du PoA du Caire et des ODD; la mise en place de «partenariats de mobilisation de ressources» pour leur mise en œuvre.

Il est également nécessaire de «sensibiliser la population», de «former les ressources humaines» et de mettre un terme à «l'exode rural». D'autre part, «la population et le développement étant intrinsèquement liés», leur «intégration dans les documents stratégiques» du pays est fondamentale.

Le paquet comprend également «investir dans la jeunesse pour créer de la richesse; définition d'un plan d'action national pour atteindre les objectifs de développement durable; ainsi que «la fixation d'objectifs nationaux» des ODD, ainsi que «la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement statistique» et l'adoption d'un «système de suivi et d'évaluation du PoA du Caire et d'objectifs de développement durable et la responsabilisation des acteurs».

Les engagements et les défis du pays sont une contribution de Sao Tomé et Principe au sommet de Nairobi en novembre prochain.

La Coordonnatrice résident par intérim a rappelé que depuis 1994, "les gouvernements, les parlementaires, les activistes, les organisations de la société civile et les organisations internationales telles que les agences du système des Nations Unies ont contribué à éliminer les barrières qui séparent les femmes et les filles de leurs droits et de leurs choix".

«Malgré les progrès remarquables réalisés, nous avons malheureusement encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir dire que nous avons achevé le travail du mouvement mondial pour les droits en matière de procréation. Beaucoup de gens ne jouissent toujours pas de ces droits. Beaucoup de gens sont encore laissés dehors », a déclaré Katarzyna Wawiernia.

«Pouvons-nous faire mieux pour les jeunes, les femmes et les filles? Oui, nous pouvons et nous devrions! Nous avons tous un rôle à jouer », a-t-elle ajouté.

Dans le contexte de «Dynamique démographique et développement durable» et de «CIPD et interconnexion avec les objectifs de développement durable à l'horizon 2030 et l'Agenda 2063», les sujets abordés étaient «l'évolution de l'état et de la population au cours des 25 dernières années», «la mise en œuvre du Programme d'action de la CIPD à Sao Tomé et Principe», «l’interconnexion entre la CIPD et l'Agenda 2030 et l'Agenda 2063» et «le suivi et l’évaluation des ODD pour la planification».

Les intervenants étaient Victória d'Alva, Représentante Assistante du UNFPA; Vinício Pina, Ministre de la Jeunesse, du Sport et de l'Entrepreneuriat; Joana Damiana, Directrice Générale de la Planification et Elsa Cardoso, Directrice Générale de l'Institut National de la Statistique.

Les modérateurs étaient Mme Maria das Neves et de M. José Manuel Carvalho, qui étaient à la Conférence du Caire en 1994.

Une exposition sur le programme d’action du Caire et sa concrétisation à Sao Tomé et Principe a permis aux participants d’être mieux informés des enjeux.