Le dividende démographique et le développement en Afrique

25 ans après Le Caire, Cap sur les ODD !!!

No. de pages: 8

Date de publication: juillet 2019

Auteur: New African Magazine

Éditeur: UNFPA WCARO

Le temps d’une génération s’est écoulé depuis la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) du Caire, en 1994.

Un quart de siècle plus tard, alors que le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) fête ses 50 ans, où en est-on ? Un cap a été franchi : le temps n’est plus aux discours mais à l’action, pour transformer la vie des générations futures. Le bureau régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et centrale accompagne au quotidien l’aspiration de l’Union africaine (UA) d’investir dans la jeunesse, le véritable fer de lance dans la construction de l’Afrique qui vient. Les avancées faites s’inscrivent désormais dans l’Agenda 2063 de l’UA et les Objectifs du développement durable (ODD).

Les résultats concrets parlent d’eux-mêmes. L’approche globale, qui vise à rassembler le plus de partenaires, du chef de village aux grandes agences des Nations unies, en passant par les imams, les Premières dames et les chefs d’État, se traduit par des impacts quantifiables. Exemplaire, le projet d’autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel (SWEDD), s’inscrit dans les bonnes initiatives à répliquer à une plus large échelle.