Vous êtes ici

Prévention de la violence et promotion de la masculinité positive pendant la covid-19

La crise de la COVID-19 a un impact disproportionné sur les femmes par rapport aux hommes. Les femmes et les filles s’acquittent de la majeure partie des travaux domestiques et des soins à la famille, et subissent des violences basées sur le genre. Durant la crise de la COVID-19, la perte de revenus, l’insécurité, la perte de mobilité et l’isolement sont des facteurs de risque qui augmentent la violence. Les parents qui ont des jeunes enfants à la maison sont susceptibles de connaître des niveaux élevés de stress et d’insécurité en ce moment. En outre, les attentes sur ce que les hommes et les garçons ou les femmes et les filles devraient et ne devraient pas être ou faire affectent directement les attitudes et les comportements. Beaucoup de normes et coutumes « sexospécifiques1  » inégalitaires influencent la manière dont les hommes interagissent avec les femmes et les filles dans leurs familles et dans les communautés.