Published on: 05/11/2018

Les ministres africains chargés des questions de population ont approuvé le rapport continental sur la mise en œuvre de la Déclaration d'Addis-Abeba sur la population et le développement
(AADPD) après 2014.
À l'issue de leur réunion de deux jours à Accra, au Ghana, les 4 et 5 octobre, les ministres ont adopté les recommandations des experts en matière de population, qui avaient évalué les avantages, les lacunes, les meilleures pratiques et les difficultés rencontrées dans l'application de la Déclaration.

Les ministres ont formulé plusieurs recommandations sur la révision de l'AADPD, dont deux qui concernent directement l’agenda de l’UNFPA :

• l'extension et la mise à l'échelle d'initiatives existantes telles que l’initiative pour l'autonomisation

des femmes du Sahel et le dividende démographique (SWEDD)

• miser d’avantage sur l'implication des leaders traditionnels car ils sont des parties prenantes et jouent

un rôle social clé

Suivez l'appréciation de M. Mabingué Ngom Directeur Régional de l'UNFPA.

Bulletin d'information de la Réunion d'examen de la Déclaration d'Addis-Abeba sur la population et le développement (AADPD + 5)