Published on: 03/10/2019

Fuyant les attaques du groupe jihadiste Boko Haram, 17 000 réfugiés et déplacés ont trouvé refuge dans le camp de Sayam au Niger, situé à 1 400 km de la capitale Niamey. Voici comment les Nations Unies viennent en aide à ces populations.