Published on: 09/04/2014

Les femmes victimes de la fistule obstétricale sont souvent abandonnés à cause de l'odeur d'urines jugée insupportable par le mari ou les membres de la famille. dans des nombreuses communautés, elles sont mises en marge de la société.

Au Niger, nombres femmes souffrent encore de la fistule obstétricale qui constitue un véritable problème social et de santé publique.

Ce film documentaire, nous fait découvrir ses causes et ses conséquences, ainsi que les actions que l'UNFPA mène pour faire face à ce fléau, en appuyant le gouvernement du Niger