Sommet de l'Union Africaine

7 juillet 2019

Niamey, Niger.

La Fondation Tattaly Iyali de la Première Dame du Niger, Mme Lalla Malika Issoufou, avec le soutien de la CEDEAO, de l’UNFPA, de Plan International, d'ONU Femmes, du PNUD et de l'UNICEF, organise une réunion avec les quinze (15) premières dames d'Afrique de l’ouest. Cette rencontre se tiendra en marge de la première réunion de coordination de mi- année de l'Union africaine, dans le cadre des célébrations du 25e anniversaire de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) et du 50e anniversaire de l’UNFPA.
Cette réunion fait suite à un événement spécial organisé par la Fondation Tattaly Iyali en marge de la 73e session de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les meilleures pratiques et les interventions communautaires visant à réduire le mariage des enfants et à promouvoir l’autonomisation des femmes et l’éducation des filles. L'événement sera une plate-forme pour montrer l'impact des contributions des donateurs dans ces domaines.
En effet, le Niger est en train de prendre un certain nombre d'initiatives, notamment l'adoption d'une loi sur la santé de la reproduction, un décret sur la protection, le soutien et l'accompagnement des filles à l'école; l'intégration effective de l'éducation sexuelle complète dans les programmes d'enseignement secondaire; et la mise en œuvre de plusieurs approches communautaires pour réduire le mariage des enfants.
Cette réunion sera l’occasion pour les 15 premières dames de lancer «l’appel à l’action de Niamey», en présence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine, sur la lutte contre le mariage des enfants, l’éducation et le maintien des filles à l’école.