Vídeo

22/02/2019

UNFPA REGIONAL DIRECTOR FOR WEST AND CENTRAL AFRICA VISITS SIERRA LEONE

Tuesday, 12 February – Friday, 15 February 2019

14/02/2019

Au Niger, à Dambalbilou, dans la région de Maradi, les groupements religieux des femmes appelés Madrassa, prêchent le bien-être de la famille.

30/01/2019

TV5 report on Maradi's campain against gender based violence.

05/11/2018

African Ministers in charge of population issues have endorsed the continental report on the implementation of the Addis Ababa Declaration on Population and Development (AADPD). At the end of their two-day meeting in Accra Ghana, (4-5 Oct), the Ministers adopted the recommendations of the population experts, who had assessed the gains, gaps, best practices and challenges in implementing the Declaration.

“Adolescents and youth who are able to go to school, stay in school, avoid child marriage and avoid teenage pregnancy has increased. Women and girls who go through their life without threat of illness or death due to increasing skilled attendance at birth has also increased”

Mr. Dejere Wordofa UNFPA Deputy Executive Director

Addis Ababa Declaration on Population and Development review newsletter

05/11/2018

Les ministres africains chargés des questions de population ont approuvé le rapport continental sur la mise en œuvre de la Déclaration d'Addis-Abeba sur la population et le développement
(AADPD) après 2014.
À l'issue de leur réunion de deux jours à Accra, au Ghana, les 4 et 5 octobre, les ministres ont adopté les recommandations des experts en matière de population, qui avaient évalué les avantages, les lacunes, les meilleures pratiques et les difficultés rencontrées dans l'application de la Déclaration.

Les ministres ont formulé plusieurs recommandations sur la révision de l'AADPD, dont deux qui concernent directement l’agenda de l’UNFPA :

• l'extension et la mise à l'échelle d'initiatives existantes telles que l’initiative pour l'autonomisation

des femmes du Sahel et le dividende démographique (SWEDD)

• miser d’avantage sur l'implication des leaders traditionnels car ils sont des parties prenantes et jouent

un rôle social clé

Suivez l'appréciation de M. Mabingué Ngom Directeur Régional de l'UNFPA.

Bulletin d'information de la Réunion d'examen de la Déclaration d'Addis-Abeba sur la population et le développement (AADPD + 5)

30/09/2018

Campagne pour promouvoir des comportements positifs et sains au niveau personnel, familial et sociétal. 

Engagez-vous pour mettre fin à cette pratique !

Le mariage avant l’âge de 18 ans expose la jeune fille à la grossesse précoce à l’abandon scolaire et à la mort.

Réalisons notre potentiel de développement avec SWEDD.

26/07/2018
Au cours du cycle de recensement de 2020, qui doit intégrer les données de mise en œuvre et de suivi des Objectifs de développement durable (ODD), l’UNFPA jouera un rôle central dans la région pour soutenir les pays en fonction de leur contexte. Cela va du plaidoyer au soutien technique, mais aussi à la gestion de l'ensemble du dispositif de recensement, y compris les questions opérationnelles et financières. Pour préparer les pays de la région à améliorer leurs capacités techniques et opérationnelles de planification et de mise en œuvre des recensements de la série 2020 conformément aux normes internationales, l’UNFPA WCARO a organisé un Atelier de renforcement des capacités des bureaux de statistiques des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre du 23 au 27 juillet 2018, à Dakar.

 

01/03/2018

Regional Steering Committee of the SWEDD project, Bamako 2018

The Third Ordinary Session of the Regional Steering Committee of the Project Women Empowerment and Demographic Dividend in the Sahel (SWEDD) was held on February 28 and March 1, 2018 in Bamako, Mali under the patronage of His Excellency Mr. Soumeylou Boubèye MAIGA, Prime Minister with the presence of the Members of the Government, the Political and Military Authorities of the Republic of Mali.

01/03/2018

Comité Régional de Pilotage du projet SWEDD, Bamako 2018

La Troisième session Ordinaire du Comité Régional de Pilotage du projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD) s’est tenue les 28 Février et 01er Mars 2018 à Bamako, au Mali sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Soumeylou Boubèye MAIGA, Premier Ministre avec la présence des Membres du Gouvernement, des Autorités Politiques et Militaires de la République du Mali.

26/06/2018

Projet SWEDD : Renforcer les capacités de trois Institutions en santé publique pour en faire des Centres régionaux d’excellence

L’atelier sur les modalités des centres d’excellence pour le Master en Sciences Infirmières et Obstétricales s’est tenu à Grand-Bassam, en Côte d’Ivoire du 16 au avril 2018. Il s’est ouvert sous la présidence du Directeur Général Adjoint du Ministère de la Santé de Côte d’Ivoire, en présence, du représentant du Directeur régional du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), du représentant du Directeur général de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), de représentants des ministères de la Santé des pays SWEDD et des experts en santé et population et en pédagogie.

Cet atelier organisé par l’OOAS et l’UNFPA, s’inscrit dans le cadre des activités du projet d’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD), une initiative régionale regroupant six pays membres, le Burkina Faso, la côte d’Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. L’objet principal du projet SWEDD est d’accélérer la transition démographique et de réduire les inégalités de genre dans le Sahel.

La mise en œuvre de centres régionaux d’excellence répond à l’un des défis majeurs des pays de la région:
le manque de soins de santé de qualité, notamment à l’endroit du couple mère-enfant. En effet, réduire davantage la mortalité maternelle et infantile, et prodiguer des services de qualité, requiert non seulement des infrastructures et des équipements aux normes internationales mais surtout un personnel de santé qualifié, capable de prévenir les grossesses non désirées, appliquer des soins aux femmes enceintes pendant les grossesses et les accouchements, d’éviter des complications et d’intervenir à temps, le cas échéant.

Le projet SWEDD accompagne les institutions de formation des sages-femmes afin d’améliorer la qualité et d’augmenter le nombre de sages-femmes et autres personnels impliqués dans la santé de reproduction, maternelle, néonatale, infantile et nutritionnelle (SRMNIN). Trois Institutions, ENSP Niamey, INFAS Côte d’Ivoire, et INFSS Mali, ont été sélectionnées pour bénéficier d’un renforcement de capacité et pour abriter le Master en Sciences Infirmières et Obstétricales.

Les experts réunis aujourd’hui et jusqu’au 20 avril, discuteront des besoins complémentaires en enseignants et en équipements, des critères de sélection des futurs apprenants et enseignants, et autres dispositions relatives au démarrage effectif de la formation dont l’ouverture est prévue en septembre prochain.

 

Pages